PDA

Voir la version complète : BNF Gallica



Loïc Charpentier
12/08/2011, 11h10
Pour ceux qui s'intéressent aux "vieilleries", telles que la Première guerre Mondiale, les conflits du XIXème siècle ou les guerres napoléoniennes, je ne saurais trop leur conseiller d'aller faire un tour sur le site de la BNF (Bibliothèque Nationale de France) plus spécialement sur le site BNF Gallica où plusieurs centaines de milliers de bouquins ont été scannés et sont en téléchargement (PDF) libre et tout à fait officiel.
Il convient d'utiliser la fonction recherche mais, pour votre gouverne, sachez qu'à la fin du XIXème et jusqu'au début de la Seconde Guerre Mondiale, il existait, en France, des maisons d'éditions spécialisés dans les écrits militaires, généralement établis par des officiers, rattachés à l'Etat-major des Armées, dont le boulot consistait à pondre des ouvrages sur différents thèmes militaires et historiques - souvent français, certes, mais pas seulement-.

Sachant cette histoire de maisons d'éditions spécialisées, il suffit de taper "Chapelot", surtout elle, ou "Berger-Levrault" et vous obtenez une liste d'ouvrages longue comme le bras! Cà va du réglement sur l'habillement des prisonniers militaires, en 1900, à la Campagne de 1813 ou de Russie, en passant par trois formidables morceaux de bravoure, sur les guerres de la Révolution & de l'Empire, la guerre de 1870 et celle de 14/18, rédigés sous le titre de "Revues Militaires rédigées à l'Etat-major des Armées", ou "Revue Militaire Française..." (pour 1914-1918), publiés sur des périodes de 10 à 15 ans. Ainsi, rien que pour la guerre de 1870, rédaction inachevée pour cause de Première Guerre Mondiale, çà se chiffre à plus de 11 000 pages (non, il n'y pas un zéro de trop!).:outch:

La navigation et le chargement nécessite un peu d'habitude et de patience mais le résultat est garanti! :documentation:
...Je sais, çà manque un peu de matos moderne. :dsl:

tomax
12/08/2011, 12h47
Salut à tous et merci à Loïc pour ce sujet...

Ce site est une véritable mine, les "numérisations", autrement dit les photos, valent plus qu'un milliard de coups d’œil...

Et on peut dire qu'il y en a pour tous les goûts...

N'hésitez pas à aller "perdre" votre temps dans ces collections...:bravo:

Thomas.