PDA

Voir la version complète : HISTORIQUE CHARLEROI 21-23 Août 1914



capitaine
08/01/2013, 21h40
Bonsoir à tous,

Je viens de finir cet ouvrage de Damien Baldin et d'Emmanuel Saint-Fuscien de l'EHESS, école des hautes études en science sociale, (aucune idée de qui sont ces gars ?) qui relate la bataille de Charleroi, bataille confrontant l'Etat Major Français et l'Etat Major Allemand à une nécessaire remise en cause des stratégies militaires anciennes dans une guerre qui devient "moderne". Mon père m'a offert ce livre à Nöel car mon arrière grand père qui appartenait au 4ème zouave a participé à cette bataille. L'ouvrage se lit vite et facilement cependant je n'y ai pas trouvé les témoignages que j'attendais. L'emploi des troupes est peu détaillé et l'ouvrage est pauvre en illustration (pas assez de cartes notamment). Il s'agirait plus d'une étude sociologique sur les premiers combats de l'armée française de 14 que d'un ouvrage d'histoire militaire.

Je ne suis pas un spécialiste de la première guerre mondiale mais je ne suis pas certain qu'il s'agisse du meilleur ouvrage sur cette période.:documentation:

x
08/01/2013, 21h50
:salut:Salut.

J'ai supprimé le messages précédent vu que c'est un doublon.

Question saugrenue, il était "Pieds Noir" votre arrière grand-père ????

Je pose la question car pour moi c’était le cas, et mes trois arrières grand oncles ont participés à la Grande Guerre dans ce corps, par contre je n'ai pas les numéros de régiments sous la main actuellement.

capitaine
08/01/2013, 22h36
Les zouaves ont été également recrutés en métropole (puisqu'on parlait ainsi de la France de l'autre côté de la méditerranée à cette époque...). Mon arrière grand-père était un gars du Nord (Tourcoing-Watrelos) et je ne sais pas comment il a rejoint les zouaves. Je sais qu'en 1912, il a participé avec son régiment de zouave à la "pacification"du Maroc puis il est entré de plein pied dans la première guerre mondiale avec le 4ème Zouave en Belgique (3ème CA, 38 DI). Il a également participé au combat de la ferme d'Hurtebise en 1914 non loin du chemin des dames et de la caverne du dragon. Gazé et la main traversée par une balle, il a survécu à la guerre. Mon père m'a toujours dis que l'arrière grand père avait été videur/nettoyeur de tranchés. Je ne sais pas si c'est de l'ordre du mythe familial ou si c'est la réalité.

calou
14/02/2013, 09h05
....mais, je viens de le finir et j'ai bien aimé.

Comme dit par Capitaine, il s'agit d'un ouvrage généraliste traitant plus de la modernité du conflit par rapport au précédent (1870-71) que de la chronologie de la bataille de Charleroi proprement dite.
L'historique des combats ne se regroupant que dans un petit chapitre, il ne faut donc pas voir ce livre comme relatant la bataille, division par division et encore moins, par ccies ou sections....
L'accent est mis sur les nouveaux moyens mis en oeuvre pour la destruction massive : artillerie à longue portée, mitrailleuses, fusils plus performants que l'ancien Chassepot Français ou Dreyse Prussien.

Les effets psychologiques sur la troupe et le "refus" de voir les avancées technologiques de l'armement sur les officiers supérieurs sont également décrits et analysés ; ainsi que les différents paradoxes de cette nouvelles guerre : moyens "modernes" mais tactiques et uniformologie inadaptés (marches forçées sous la chaleur de l'été, attaques Française en ligne, uniforme bien connu : rouge garance et bleu ; tactiques issues de la guerre de Crimée ou de 1870), d'ou l'incompréhension des pertes énormes dues à l'artillerie "que l'on ne voit pas" et donc de cet ennemi "invisible".

A noter que malgrès un équipement moins "voyant" et un concept de l'offensive, un peu plus moderne, l'armée Impériale Allemande a connu les mêmes déboires que nos troupes.

Les auteurs analysent cette bataille en montrant que les 4 premiers mois du conflit ont réellement été un tournant entre guerre moderne et conflits du passé.

Au final, j'ai plutôt bien aimé, n'étant pas trop attiré par les récits uniquement basés sur les manoeuvres de troupes.....que la première section de la 2 ccie du 3ème bataillon ait attaqué le moulin truc muche.....je m'en fout un peu.....(important toutefois si recherche ou intérêts particuliers sur telle ou telle unité) ; j'aime plutôt les ouvrages généraux traitants plus le fond que la forme et celui çi en fait parti.

A+
pascal