• à fond la caisse
  • ça s'emboite parfaitement
  • celle la ou celle ci
  • en colle pas une
  • en panne de colle
  • + Répondre à la discussion
    Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

    Discussion: GBM n°111 - Janvier / Février / Mars 2015

    1. #1
      x
      Guest
      pas de status
       
      ----
       
      Avatar de x

      GBM n°111 - Janvier / Février / Mars 2015



      Sommaire:

      Actualité de la recherche : pas moins de quatre sujets:
      Pascal Boucard a remonté dans ses filets l'histoire complètement inédite du pont de Gannay où, le 16 juin 1940, deux chars D 2 (dont le rarissime prototype lance-flammes) ont tenté de franchir la Loire. Jacques Belle a percé le mystère des AMD Panhard TOE en service au Levant, tandis qu'Antoine Misner a retrouvé le B 1bis n° 746 de la colonne de Beaulieu et Alexandre Starck a découvert une nouvelle tranche d'immatriculations pour les Laffly / Licorne V 15 T. Un vrai festival de découvertes. En 4 pages au total pour les quatre sujets.


      La Buire sous les drapeaux:
      par François Vauvillier, avec un encadré de Guy François
      Bien au-delà des célèbres remorques porte-caterpillar, le constructeur lyonnais La Buire a construit de nombreux camions pour les besoins des armées durant la Grande Guerre. Sa maison-mère Horme & Buire a aussi construit fin 1914 un matériel d'ALVF méconnu, le "240 Perruchon" puis participé en 1918 au programme de fabrication du char léger Renault FT. Retour en détails sur un nom oublié de l'industrie française au service de la Défense nationale, en ouvrant sur l'aube de l'automobile militaire de poids lourd, le tracteur à vapeur Scotte de 1900, de construction lyonnaise lui aussi. En 10 pages, 19 photos d'époque et illustrations diverses, et 3 mises en couleurs.


      La compagnie et le bataillon d'infanterie en 1915:
      par Jean-Claude Latour, avec la participation de François Vauvillier
      L'auteur poursuit son étude consacrée à la structure de l'infanterie française de la Grande Guerre. Dans le cadre du Centenaire, il nous guidera, d'année en année, jusqu'en 1918 après avoir couvert le mois d'août 1914 dans nos précédents numéros. En ce début d'année 2015, nous suivons donc l'évolution survenue voici cent ans, en 1915 : les effroyables pertes des premiers mois conduisent à la réduction des effectifs, la compagnie chutant de 250 hommes (août 1914) à 200 hommes (juillet 1915). Une fresque inscrite dans le sang français. En 10 pages, 13 photos et illustrations diverses, tableau des grades, tableaux des effectifs, deux grands organigrammes visuels avec silhouettes des combattants dans la nouvelle tenue bleu horizon et 6 profils au 1/35 en couleurs des voitures hippomobiles en service.


      Le mortier de 58 T n° 2:
      par Guy François
      Le plus célèbre des matériels de l'artillerie de tranchée française, celui qui figure encore aujourd'hui au pied de nombreux monuments aux Morts partout dans le pays, est détaillé dans cette belle étude. L'on y découvre comment la France comble son retard en ce domaine et parvient à doter en quelques mois la ligne de front de ce matériel redouté par l'ennemi, capable d'envoyer des bombes pesant jusqu'à 45 kilos sur les tranchées d'en face, jusqu'à une distance de quelques centaines de mètres. En 6 pages, 30 photos, gravures et dessins d'époque, 3 insignes et 2 mises en couleurs.


      Le char rêvé du lieutenant de Poix:
      par Paul Malmassari et François Vauvillier
      Un dessin fort intrigant, récemment retrouvé dans les archives de l'homme politique Abel Ferry, a fait couler beaucoup d'encre virtuelle sur les forums ces derniers mois. GBM a voulu en savoir plus et a découvert toute la vérité, ou presque, sur ce projet visionnaire, tracé par un Centralien, Charles de Poix qui, après avoir conçu et dessiné un véritable char d'assaut à chenilles et tourelles (novembre-décembre 1915), s'engagera un an plus tard dans l'arme nouvelle. En 3 pages, 2 plans d'époque et 1 profil au 1/35 en couleurs.


      La TSF en guerre, 1914-1918 (II - Les grandes étapes du matériel):
      par Aimé Salles
      En 1914, seule une poignée de matériels de TSF est en service dans l'armée française. Mais quatre ans plus tard, le service télégraphique aux armées dispose d'un parc de plus de 10 000 postes. Cette formidable montée en puissance se voit ici résumée à travers les principaux matériels mis en service au fil de la Grande guerre. En 7 pages, 24 photos et illustrations couleurs d'époque ou pièces de collection (postes et insignes) conservées.


      Les AMD (automitrailleuses de découverte) anciennes s'en vont en guerre, 1939-1940:
      par François Vauvillier, avec la participation de Jacques Belle
      Si l'AMD 35 Panhard 178 est universellement connue — à juste titre — comme principal matériel des unités de découverte de 1939-1940, la présence des AMD anciennes est très généralement ignorée. Pourtant, il en existait encore çà et là en 1939, aux armées ou à l'intérieur, et la plupart de celles encore en état ont repris du service en juin 1940. Partis à leur recherche, les auteurs sont allés de découverte en découverte — c'est le cas de le dire — en cette matière complètement inédite. En 12 pages, 20 photos et 7 profils au 1/35 en couleurs accompagnés du détail agrandi des insignes.


      La 2/9e BCC dans la poche de Lille:
      par Stéphane Bonnaud et Régis Potié
      Dans les trois premiers numéros de GBM, nous avions suivi l'odyssée du 9e bataillon de chars de combat, de la Sarre (septembre 1939) à la bataille du Nord (mai 1940) en passant par la montée en Belgique et aux Pays-Bas. Mais nous avions dû laisser de côté sa 2e compagnie qui, le 23 mai, s'est trouvée séparée du gros du bataillon. Cette dernière partie de l'article rend hommage aux chasseurs du lieutenant Braillon qui se sont battus à bord de leurs petits R 35 et dont la ville d'Haubourdin (faubourg de Lille) fut le tombeau. En 8 pages, 14 photos d'époque, une carte et deux profils (R 35 et AMD 35 du 3e GRDI ayant livré combat à leurs côtés) en couleurs.


      Chevrolet et Maxim, la 999/6 compagnie du train, 1939-1940:
      par Matthieu Comas
      Difficile de trouver sujet plus original que celui de notre spécialiste "Air 1940" plongé avec délectation dans la marmite du matériel terrestre antiaérien. Voici toute l'histoire de ces affûts quadruples de mitraillleuses Maxim en 7,62 mm récupérés sur l'armée républicaine espagnole, montés en série sur une quinzaine de camionnettes américaines Chevrolet 1,5 tonnes transformées ad hoc et servis par des tringlots français. Comptant à leur actif cinq appareils ennemis abattus, ces derniers ont bien mérité de l'arme du train (arme peu avant la lettre). En 5 pages, 11 photos et documents d'époque, insigne, fanion authentique de la 999/6, une carte et un profil au 1/35 en couleurs.


      Le 4e BCC sur les routes de la retraite:
      par Stéphane Bonnaud et Michel Bureau
      Avec cette 4e et dernière partie s'achève la saga consacrée au 4e bataillon de chars de combat. Dans ces dernières pages, nos FCM 36, plus ou moins endommagés, tentent d'échapper à l'emprise de l'ennemi. À l'issue de la campagne, un seul FCM 36 du 4e BCC subsistera en état de combattre. Nous suivons le sort de ces appareils et de leurs équipages dont certains, un beau jour de juin 1940, font une rencontre inattendue, découvrant les B 1bis de la colonne de Beaulieu. En 8 pages, 14 photos d'époque et 3 profils en couleurs (chars FCM 36 et camionnette Berliet VSAB).


      Du B 40 à l'ARL 44:
      par Stéphane Ferrard
      L'auteur achève en apothéose sa série sur l'histoire industrielle de la famille des chars B. Tout ce qu'il a été possible de retrouver sur le grand projet 39-40 de l'ARL — le B 40 — se trouve rassemblé dans la première partie de ce gros article, illustré par deux profils qui sont de véritables " reconstitutions", au sens propre du terme, d'un matériel qui était très avancé mais dont aucun tracé n'a, à ce jour, été retrouvé, les archives de l'ARL étant été dispersées ou détruites. Son concurrent le projet AMX Tracteur B est présent lui aussi, ainsi qu'un exposé sur les études clandestines poursuivies sous l'Occupation. Puis nous en venons au " dernier des Mohicans", l'ARL 44 voulu par le général de Gaulle et commandé à 500 exemplaires à l'automne 1944. Cette entorse à notre règle de ne pas traiter dans GBM le matériel postérieur à la Libération était pleinement justifiée, comme on le découvrira. En 14 pages, 23 photos et tracés d'époque, 5 profils en couleurs au 1/35 et 6 profils en couleurs au 1/72 résumant d'un seul regard la " génération B" de 1921 à 1948.
      Images attachées

    2. Les 11 membres suivant ont remercié x pour ce message utile:

      Fabrice Donnaint (26/12/2014), JONEDEUF (25/12/2014), josé (25/12/2014), lionel (23/12/2014), lostiznaos (25/12/2014), panzerpara (24/12/2014), PéDéGé (23/12/2014), SNAFU (31/12/2014), Wolfhound (23/12/2014), zurich (23/12/2014)

    3. #2
      membre
      pas de status
       
      ----
       
      Avatar de PéDéGé
      Date d'inscription
      octobre 2009
      Localisation
      Saint Quentin la Poterie
      Messages
      2 016
      Remerciements
      1 368
      1 167 remerciements
      dans 899 messages
      Citation Envoyé par STEPHANE Voir le message
      Chevrolet et Maxim, la 999/6 compagnie du train, 1939-1940:
      par Matthieu Comas
      Difficile de trouver sujet plus original que celui de notre spécialiste "Air 1940" plongé avec délectation dans la marmite du matériel terrestre antiaérien. Voici toute l'histoire de ces affûts quadruples de mitraillleuses Maxim en 7,62 mm récupérés sur l'armée républicaine espagnole, montés en série sur une quinzaine de camionnettes américaines Chevrolet 1,5 tonnes transformées ad hoc et servis par des tringlots français. Comptant à leur actif cinq appareils ennemis abattus, ces derniers ont bien mérité de l'arme du train (arme peu avant la lettre). En 5 pages, 11 photos et documents d'époque, insigne, fanion authentique de la 999/6, une carte et un profil au 1/35 en couleurs.
      Voilà mon prochain "semi scratch"
      "C'était des hommes bons" Patrick Pelloux

      Je suis Charlie, mais pas qu'eux..........

    4. #3
      Colleurs
      pas de status
       
      ça s'emboite parfaitement
       
      Avatar de Alain VERWICHT
      Date d'inscription
      janvier 2007
      Localisation
      SAINT-BOES ( Pyrénées-Atlantiques )
      Messages
      10 026
      Remerciements
      3 760
      9 346 remerciements
      dans 3 874 messages
      Attendu avec impatience

      Joyeux Noël à tous

    5. #4
      membre
      est: ...
       
      en colle pas une
       
      Avatar de GuillaumeDep
      Date d'inscription
      janvier 2013
      Localisation
      Sartrouville (78)
      Messages
      699
      Remerciements
      832
      870 remerciements
      dans 415 messages
      Toujours aussi alléchant !

    + Répondre à la discussion

    Discussions similaires

    1. LOS ! n°18 - Janvier / Février 2015
      Par x dans le forum Revue de presse
      Réponses: 7
      Dernier message: 09/02/2015, 17h52
    2. Ciel de Guerre n°26 - Janvier / Février / Mars 2015
      Par x dans le forum Revue de presse
      Réponses: 4
      Dernier message: 07/01/2015, 20h59
    3. TRANCHÉES n°20 - Janvier / Février / Mars 2015
      Par x dans le forum Revue de presse
      Réponses: 1
      Dernier message: 22/12/2014, 19h39
    4. Réponses: 5
      Dernier message: 22/12/2014, 10h28
    5. Air Combat n°10 - Janvier / Février 2015
      Par x dans le forum Revue de presse
      Réponses: 0
      Dernier message: 18/12/2014, 17h14

    Les tags pour cette discussion

    Règles de messages

    • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
    • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
    • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
    • Vous ne pouvez pas modifier vos messages